Le chien du Prédicateur (à lire)

Bichon prédicateur_FotorLe chien du Prédicateur

Suivons encore ce chien dont la truffe est pointée vers l’est, maintenant il nous invite à entrer pour rencontrer un autre bichon. Ce dernier nous surplombe, il nous voit passer et nous ne devinons pas sa présence, caché il nous observe. D’ailleurs il est tout petit.

Un moment grave et solennel car le prêche est ainsi prononcé que les consciences des hommes soient pénétrées. Il faut bien ramener les brebis dans le droit chemin alors chaque mot compte, l’assistance empreinte de culpabilité écoute, certains fixent le regard vers le sol et attendent résignés. Le bichon écoute lui aussi et pense à la tristesse des hommes.

Il était une fois pourrions nous dire car aujourd’hui les mêmes passent caméra à la main vivant 5 minutes de Cathédrale dans un parcours bien balisé. Ils s’ensuivent des souvenirs devant l’écran, une autre époque.

Pourtant ce bichon empreint d’une réelle clémence semble redonner de l’espoir au pécheur. Deux fois dans l’année frôlé par la lumière verte du soleil à son zénith il se rappelle à nous telle l’histoire de Ruth la Moabite veuve d’Elimélec. Pauvre parmi les pauvres, Ruth vivait avec Naomi sa belle mère jusqu’au jour où Boaz fit valoir son droit de rachat et s’y engagea en donnant son chausson gauche.

Et le bichon de dire au pénitent si le prêche est difficile à entendre combien plus grand est l’espoir du rachat par l’ultime sacrifice de Christ. Alors tel l’enseignement des vertus qui ornent l’entrée de la Cathédrale, ne perdons pas espoir.

Un fois encore beaucoup passeront à côté de ce chien et ne le verrons pas.

André

www.vogesus.fr