L’ésotérisme ?

Antoine Faivre propose cinq acceptions du mot « ésotérisme » 

Premier sens : un sens hétéroclite…

Deuxième sens : des enseignements ou des faits secrets parce que volontairement cachés…

Troisième sens : un mystère est inhérent aux choses mêmes…

Quatrième sens :  » Gnose » comprise comme mode de connaissance mentant l’accent sur « l’expérimentiel », le mythique, le symbolique, plutôt que sur des formes d’expression dogmatique et discursif…

Cinquième sens : la quête de la « Tradition primordiale » On pose l’existence d’une Tradition primordiale dont les diverses traditions et religions répandues de par le monde ne seraient que des morceaux éclatés et plus ou moins authentiques. Ici l’ésotérisme est l’enseignement des voies qui permettraient d’accéder à la connaissance de cette Tradition ou de contribuer à la restaurer. Cet enseignement est principalement celui de l’Ecole traditionaliste dite aussi pérennialisme, dont les représentants anglophones utilisent volontiers le mot « ésotérism » pour se démarquer dela plupart des autres acceptions… 

 

extrait de Que sais-je 5 édition 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *